Pleine conscience et psychotérapie ?

La pleine conscience et la psychothérapie sont-elles similaires ?

Jon Kabat-Zinn définit la pleine conscience comme un état de conscience qui émerge du fait de porter son attention, de manière intentionnelle, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment. Chacun des éléments de la définition est essentiel en vue de bien comprendre ce qui sous-tend cette notion.

Edel Maex dans : Mindfulness : Apprivoiser le stress par la pleine conscience, donne une explication en deux perspectives :

*La psychothérapie est une relation particulière dans laquelle vous êtes en contact de manière très formalisée avec une personne qui vous est étrangère. Vous essayez, par le dialogue, de formuler un problème. (Les différents cadres de référence thérapeutiques utilisent des modalités fort différentes pour cela, mais la structure globale reste la même.)

*La méditation, quant à elle, est une façon très particulière de s’arrêter et, de là, de regarder attentivement ce qui se présente à ce moment.

En même temps, pas de psychothérapie possible sans attention, ni de méditation sans dialogue. Les gens changent constamment et tant l’attention que le dialogue favorisent ces processus de changement, mais, là aussi, d’une façon très différente. Dans le dialogue, le processus de changement est dirigé, nommé, formalisé. De l’attention surgit une ouverture spontanée qui crée de l’espace pour le changement, sans savoir où mènera ce changement.

La méditation et la psychothérapie agissent donc de façon différente dans leur domaine respectif et peuvent pour cela très bien se compléter.

cle

Comments are closed.